Section du Parti Socialiste de La Roche-sur-Yon

Section du Parti Socialiste de La Roche-sur-Yon

À la une

  • Les élèves des écoles et collèges publics exclus du Conseil Municipal des Jeunes ?

    Lire la suite >>
  • Augmentation des tarifs de stationnement à La Roche-sur-Yon : un déni de démocratie !

    Lire la suite >>

Dans l'actualité

Les élèves des écoles et collèges publics exclus du Conseil Municipal des Jeunes ?

2 commentaires Le par

A la lecture (ci-dessous) de la plaquette de présentation du Conseil Municipal des Jeunes, distribuée ce matin au collège, à la rubrique "Qui vote", nous pouvons lire : " les élèves de CM2, 6ème et 5ème des écoles et collèges privés de La Roche-sur-Yon ..." Après avoir limité le droit d'expression des habitants aux enveloppes de quartier, confié à une association politique de droite la redistribution de 70 000 € à des associations de son choix, c'est désormais à la participation des élèves des établissements publics que la droite s'attaque. Une simple erreur de frappe, va t'on s'entendre rétorquer. Peut-être, mais révélatrice de la place qu'accorde cette majorité de droite à un

NON à l’augmentation des impôts locaux !

0 commentaire Le par

Au mois d’avril, à lire sur le site Internet de la ville de La Roche-sur-Yon, Mme Durand, adjointe au budget, finances et fiscalité déclarait : « pour la municipalité, il n’est pas question de faire payer aux citoyens le désengagement de l’État. Préserver le pouvoir d’achat des Yonnais, c’est essentiel. ». L’édito de M. Le Maire du Roche Mag d’avril va dans le même sens : « grâce à une gestion rigoureuse, nous parviendrons à vous offrir des services et des équipements de qualité sans augmenter les impôts ». Les Yonnais(es) étaient donc rassurés sur la promesse de campagne de ne pas augmenter la pression fiscale des ménages.

Elections régionales : J-10 pour s’inscrire sur les listes électorales !

0 commentaire Le par

Les 6 et 13 décembre prochains se tiendront les élections régionales. Un temps démocratique important au cours duquel les citoyens pourront décider de l'avenir de leur région. Gratuité des manuels pour les lycéens et des fournitures scolaires pour les apprentis, pack 15-30 pour les jeunes, trajet domicile-travail à 1 euro pour les salariés, financement des études infirmières, rénovation thermique de 10 000 logements... Ces dernières années, la gauche agit au quotidien pour les ligériens ! Pour poursuivre dans cette dynamique les 6 prochaines années, ne restons pas sans voix ! L'inscription sur les listes électorales est ré-ouverte jusqu'au 30 septembre. La section du PS de La Roche-sur-Yon se mobilise pour

Augmentation des tarifs de stationnement à La Roche-sur-Yon : un déni de démocratie !

0 commentaire Le par

Communiqué de presse : Une augmentation des tarifs en catimini, en plein été, sans délibération du conseil municipal, compétent en la matière comme le rappelle l'article L2333-87 du Code Général des Collectivités Territoriales, ni information de la population est un véritable scandale ! Luc Bouard nous promettait un changement de gouvernance, de méthode, c'est désormais effectif. Avec l'ancienne municipalité de gauche, toutes les questions relatives au stationnement (périmètre, création de nouveaux tarifs comme modification de tarifs déjà existants) étaient inscrites en commissions (finances et urbanisme) et débattues, mises au vote. Ces délibérations en conseil municipal témoignaient de la volonté affirmée de transparence de la gauche au pouvoir. Se cacher derrière la mise en

Quand Luc Bouard veut mettre la Culture aux ordres…

0 commentaire Le par

Communiqué de presse : En décrétant un « Espace napoléonien » alors que la Ville ne dispose pas de collections sur le sujet, en instaurant l’Université du temps libre alors que c’est une association indépendante, en qualifiant le festival du cinéma d’élitiste et le futur pôle culturel de « cube vitré coûteux et ostentatoire», et en voulant enfin transformer la formidable parade Colors en festival de tango, Luc Bouard et son équipe dévoilent une vision de la culture autoritariste. C’est un « marqueur » de cette volonté de contrôle à tout prix, l’image d’une politique culturelle régie par le politique, qui décide de ce qui sera « bon » pour

Les derniers contenus multimédias